Jacques MARMET

Opticien alpiniste

Seven Summits

26ème Mont-Blanc - 1er novembre 2014

Retour

 

Mont-Blanc 1er Novembre 2014
La météo du week-end du 1er novembre à Chamonix, s'annonçait vraiment trop belle pour laisser passer ma chance de terminer ma saison 2014 sur une bonne impression en montagne après les déboires météorologiques de cet été, surtout au Tibet ou encore une fois le réchauffement de la terre a complètement perturbée tous mes espoirs d'ascension. J'ai proposé à mon ami Patrick qui l'a fait plusieurs fois aussi de m'accompagner, nous avons pris la voiture vendredi soir, nous sommes arrivés au parking du Bionnassay vers 22h00 et nous avons dormis à l'intérieur jusqu'à 03h00 pour commencer à marcher à 04h00 à partir de 1345 m d'altitude à la frontale. Le jour a commencé à apparaitre à la Cabane des Rognes 2768 m, avec les 1ére traces de neige, arrivés à la hauteur du refuge de Têtes Rousse 3167 m, un petit vent glacial nous a obligé à enfiler une doudoune jusqu'au pied de la l'arrête du Goûter. Mais avant cela j'ai été étonné de constater que le câble qui permet d’assurer les alpinistes qui traversent le Grand Couloir avait été démonté (oups !) car la trace était peu marquée et un peu verglacée, le moindre faux pas aurait été fatal. J'ai toujours un grand plaisir à gravir l'arrête du Goûter, je trouve cela ludique et surtout sous le soleil qui avait fait son apparition. Une dizaine de jours auparavant la neige était tombée en abondance puis pendant les 5 derniers jours elle avait été transformée par les nuits froides et les journées chaudes, si bien que la progression se faisait parfois comme sur un sentier ce qui est avec les crampons aux pieds, à causes des parties mixtes, est bien plus agréable.
Nous sommes arrivés vers midi au refuge du Goûter (3800 m) Patrick ne se sentait pas bien, il a préféré passer le reste de la journée au refuge plus précisément l'annexe qui n'était évidement pas gardée à cette période de l'année, on y a rencontré une cordée de 2 qui revenait du sommet et allait entamer leur descente. Patrick en sécurité j'ai continué tout seul sous un magnifique soleil rasant à cette période de l'année, une évidente faible trace m'a évitée de faire la mienne et m'a permis d'éviter 2 belles crevasses dans la montée du Dôme du Goûter 4300 m où j'ai croisé 2 cordées qui elles descendaient du sommet (comme quoi à n'importe quelle période de l'année, il y a du monde sur les pentes du Mont-Blanc !!) quel agrément de marcher sur cette neige qui crissait sous me pas, sous ce ciel immaculé de bleu et sans vent, je sentait bien la fatigue mais pour rien au monde je ne voulais arrêter. Arrivé au refuge du Vallot 4300 m  les rayons du soleil étaient bas, j'ai passé Les Bosses 4500m sur une arête très fine, la prudence était de mise, puis les Rochers de la Tournette 4677m toujours sur une trace microscopique avec de la pente de part et d'autre, à l'entrée de la longue l'arête sommitale le soleil était sur le point de disparaitre et au sommet (06h00) j'ai eu juste le temps de faire un selfie et d'entamer immédiatement ma descente, je ne me sentais pas très fier de faire le retour au moins jusqu'au Vallot dans la nuit et c'est dans les Bosses que j'ai dû allumer ma frontale. La descente du Dôme m'a paru interminable c'est là qu'on se rencontre de tout ce que l'on vient de monter, la fatigue commençait sûrement à me peser et je suis arrivé à 19h00 au refuge du Goûter après 15h00 de marche poses comprises et 3750 m de dénivelé positif et 1000 m de dénivelé négatif. Patrick couché m'a serré la main pour me féliciter et je me suis mis dans la foulée aussi au lit.
Le lendemain nous avons dû attendre 06h30 pour se lever au jour et entreprendre la descente jusqu'à la voiture que nous avons atteint vers midi sous un soleil automnal à la fois très agréable qui avait déjà coloré les arbres mais aussi très étonnant lorsqu'on se rend d’habitude en été à Chamonix.
Alors elle n’est pas belle la vie !

Patrick & moi - Départ 04h00 du matin  les Aiguilles de Chamonix au petit matin
Patrick dans l'Arête du Goûter l'ancien refuge du Goûter apparait
l'Aiguille du Midi et le Mont-Blanc du Tacul le magnifique nouveau refuge du Goûter
le Dôme du Goûter le Mont-Blanc à la sortie du Dôme du Goûter
le Dôme du Goûter à droite l'Italie à gauche l'Aiguille du Midi - le Mont-Blanc du Tacul - le Mont Maudit
l'Italie depuis le refuge du Vallot les Montagnes d'Italie
 
Sortie de la 2éme Bosses les Rochers de la Tournette
les derniers rayons de soleil sur l'Aiguille du Midi coucher de soleil
 
Selfie au sommet